Notre troupeau

En 1963, Edmond Daydé, achète ses deux premières vaches...

Nos Blondes

En 1963, Edmond Daydé, achète ses deux premières vaches de race Blonde d’Aquitaine, Tirette et Tonelle, inscrites toutes les deux au livre généalogique.

En 1970, trois autres Blondes d’Aquitaine sont achetées …dans le Lot et Garonne, parmi elle Gardienne, grand mère de DEPAREE, vache emblématique de notre élevage.

A ce jour le cheptel se compose d’environ 300 têtes, dont 130 mères, présentes sur l’îlot principal de l’exploitation, ainsi que 160 hectares de terres destinées majoritairement à l’alimentation des animaux.

  • Notre troupeau de Blondes d'Aquitaine
    Notre troupeau de Blondes d'Aquitaine

La conduite

Nos conditions climatiques sèches en été (40°C) combinées à des sols argilo-calcaires résistants très mal au piétinement des animaux, nous obligent à conduire nos animaux de façon plutôt intensive.

L’alimentation

L’essentiel de l’alimentation des animaux est produite sur l’exploitation : 30 hectares de céréales à paille, 20 hectares de maïs grain et ensilage, 40 hectares de luzerne, 25 hectares de ray grass, 35 hectares de mélange de graminées et de prairies naturelles.

 

 

Pin It on Pinterest

Share This